Mon panier
Vide

Archives et Culture

Dictionnaire des officiers généraux de l'armée royale 1763 - 1792

Le Dictionnaire des officiers généraux de l’armée royale (1763-1792) de Gilbert Bodinier vient assurer le lien entre la Chronologie historique militaire de François-Joseph-Guillaume Pinard (1760-1778) et le Dictionnaire biographique des généraux et amiraux de l’Empire publié par Georges Six en 1934 et 1935. Il recense, en outre, les brigadiers de cavalerie et de dragons nommés après 1715, qui n’apparaissaient pas dans l’ouvrage de Pinard.

Choix du tome *

Tome 1 - A-C 49,00 €
Tome 3 - L-O 49,00 €
Tome 4 - P à Z 49,00 €

Capture d’eěcran 2019-01-14 aĚ 21.01.03

En dix numéros par an, vous retrouverez grâce à la Revue Archives & Culture tous les thèmes qui vous intéressent : l'histoire, le quotidien d'hier, les noms, la généalogie, les régions... à travers des textes de référence que vous pourrez regrouper facilement en dossiers thématiques. Dossiers pour votre propre usage si vous êtes un particulier, à des fins d'information ou de formation si vous êtes une association ou un centre d'archives.

Par courrier *


Mon enquête de généalogie : Le secret du soldat allemand

En vacances chez ses grands-parents, Camille explore le grenier... et découvre, bien cachée, la valise d'un soldat allemand de la Seconde Guerre mondiale.

6,70 €

Mon enquête de généalogie : Nos ancêtres venus d’ailleurs

« Avec la classe, on fait notre arbre généalogique ! J’ai des camarades qui viennent des quatre coins du monde. Moi, je pense que mes ancêtres vivaient en Allemagne parce que je m’appelle Jade Berlin, mais je n’en suis pas certaine… »

6,70 €

Mon enquête de généalogie : Le mystère du poilu

Un roman pour les enfants à partir de 8 ans, écrit par une spécialiste reconnue et illustrée dans un style actuel, qui plaira aux jeunes.

6,70 €

Retrouvez l'histoire de votre grand-père en 1914-1918

À la veille des commémorations de la Grande Guerre, il était indispensable de permettre à chacun d'entre nous de retrouver les souvenirs du « grand-père qui a fait 14 ». Pas seulement son nom, mais le détail de ce qu’il a pu vivre pendant quatre ans.

7,90 €

Epuisé

Cahier d'activités familiales : "Papy ! Mamie ! Raconte-moi tes souvenirs"

Un joli cahier d'activités à partager en famille ! Des questions qui fusent, des réponses qui engagent l’échange, des frises chronologiques et des infos pour faire réagir, des jeux à compléter en commun le week-end ou lors des vacances…

7,90 €

Les difficultés posées par les noms en généalogie

En généalogie, lorsqu’on remonte le temps, les noms et les prénoms peuvent jouer des tours auxquels on ne s’attend pas et la recherche s’en trouve compliquée. L'orthographe du nom s’est figée en 1877, avec l’apparition du livret de famille. Plus vous remonterez votre arbre généalogique, plus vous trouverez de variantes orthographiques. Approfondissez toutes ces questions avec cet ouvrage de Marie-Odile Mergnac.

9,00 €

Livre Conserver papiers et classer papier de famille

Évoquer les papiers de famille, c’est dans un premier temps penser aux nôtres, à nos paperasses du quotidien. Elles nous semblent d’autant moins importantes qu’elles ne sont pas chargées d’histoire. À l’heure du zéro papier, on souhaite souvent faire le vide. Pourtant des délais légaux obligatoires nous imposent d’en conserver certaines. Encore faut-il les connaître.

10,00 €

Utiliser élections et listes électorales en généalogie

Pour tout le XIXe siècle et une bonne moitié du XXe siècle, les documents liés aux élections sont facilement accessibles et conservés en série 3M des archives départementales. Ils sont passionnants pour le généalogiste.

10,00 €

Retrouver ses ancetres en Grande-bretagne

Vous avez des ancêtres anglais ou des branches de votre famille qui se sont autrefois fixées en Grande-Bretagne ?  Ce livre est fait pour vous accompagner de façon pratique dans vos démarches généalogiques.

10,00 €

Les changements de noms de lieux et de prénoms en 1792-1793 (2ème édition augmentée)

La Révolution modifie dès 1792 les noms de lieux pour éliminer tout ce qui rappelait l’Ancien Régime ou fustiger les opposants : Toulon la rebelle devient Ville-Infâme, Marseille Ville-Sans-Nom... Dans chaque département, des dizaines de villes et villages changent de nom...

10,00 €

Livres-genealogie-13-Presentation

Par curiosité, nous avons tous cherché un jour, sur les bases Internet consacrées à la guillotine, si l’un de nos ancêtres n’avait pas eu la tête tranchée sous la Terreur. Mais la Révolution ne se limite pas à l’échafaud et à la noblesse. Elle a concerné majoritairement le tiers-état (peuple et bourgeois). Ce guide vous donne les clefs d’entrée vers les documents d’époque, formant aux archives départementales des fonds distincts, rarement explorés par les généalogistes. Si votre famille vivait dans des régions « à risque » (l’Ouest, Lyon, le comtat venaissin, etc.) ou si elle avait déjà quelques petits biens (sans être pour autant très fortunée) ou si ses membres savaient lire et écrire (même difficilement), vous pouvez les retrouver : - parmi les victimes de la période (au-delà des condamnés à mort, plus d’un demi-million de personnes ont été emprisonnées entre 1793 et 1794) - parmi les émigrés (qui ne sont nobles que dans 18 % des cas) - parmi les membres des premières municipalités et des différents comités révolutionnaires, les gardes nationaux et les volontaires des armées de la République - parmi ceux que l’on pourrait qualifier de « profiteurs », c’est-à-dire les acheteurs de biens nationaux, parfois simplement des paysans arrondissant leurs lopins avec les terres saisies au clergé ou aux condamnés. Le guide fournit toutes les pistes pour retrouver au mieux vos ancêtres et les événements locaux de la période révolutionnaire à partir des archives (1790-1800).

10,00 €

Enfants abandonnés,  enfants sans père

Comment retrouver la filiation ?

La Convention internationale relative aux droits de l’enfant reconnaît à chacun, « dans la mesure du possible, le droit de connaître ses deux parents » et la France admet dans le Code de l’action sociale et des familles « l’importance pour toute personne de connaître ses origines et son histoire ».

10,00 €

Ces ancêtres oubliés : domestiques, nounous, gens de maison

En 1900, il y avait en France davantage de domestiques que de fonctionnaires. Le mot salarié lui-même était associé à l’idée de domesticité. Les familles qui employaient ces hommes et ces femmes n’ont souvent gardé d’eux que le souvenir de leurs prénoms. Et les descendants des nounous, jardiniers, chauffeurs, gens de maison… connaissent parfois mieux le nom des anciens maîtres que le parcours de vie de leurs propres aïeux. Pourtant, des pistes généalogiques existent, des informations biographiques peuvent être retrouvées en archives.

10,00 €