Mon panier
Vide

Archives et Culture

Retrouver ses ancêtres en Alsace

L'Alsace a depuis toujours été une terre de brassage des peuples, à l’histoire singulière, tantôt française, tantôt allemande. Impossible d’y mener une recherche généalogique sans guide, tant les difficultés sont nombreuses...

12,00 €

Epuisé

Retrouver ses ancêtres bretons

« Partout où le soleil passe, le Breton passe », disait déjà Catherine de Sienne au XIVe siècle. Aujourd’hui, tout autour du monde et dans toutes les régions de France, bon nombre de nos contemporains comptent des Bretons dans leur ascendance. Sur place, la recherche des histoires familiales y est en très net essor et les associations de généalogie bretonnes sont celles en France qui comptent le plus grand nombre d’adhérents.

12,00 €

Retracer l'histoire d'un instituteur ou d'un professeur

En généalogie, on commence par collecter des noms, des dates, des lieux. Puis on veut découvrir le quotidien de ses ancêtres. S’ils ont été enseignants, la recherche est plus facile que pour d’autres professions, tant les fonds d’archives sont nombreux… et tant l’endogamie est fréquente : le généalogiste n’entame pas des travaux pour une seule personne mais souvent pour plusieurs.

12,00 €

Décès, disparitions, et successions en généalogie (3ème édition)

Naissance, mariage, décès : voilà la trilogie des actes essentiels en généalogie, les trois bases nécessaires à toute quête d’ascendance. Mais l’acte de décès, le plus difficile à dater et localiser, échappe souvent aux recherches. D’abord parce que la plage de temps à explorer peut être particulièrement vaste : un ancêtre peut mourir à vingt ans comme à cent. Ensuite parce que cela peut survenir n’importe où : au cours d’un voyage ou d’une guerre. Enfin parce que le décès peut n’avoir jamais été enregistré, et que c’est un acte judiciaire tardif qui remplacera l’acte d’état civil manquant.

Un guide répertoriant les pistes de recherche possibles et donnant des conseils pratiques était donc indispensable.

12,00 €

Livres-genealogie-reconnaitre-les-uniformes-1914-1918

Entre 1914 et 1918, la France a levé la plus grande armée de toute son histoire : plus de huit millions de ses enfants sont passés sous l’uniforme.

12,00 €

Epuisé

Retrouver un ancêtre franc-maçon

Trois points qui suivent une signature ? Un compas et une équerre gravés sur une tombe ? Une écharpe chargée de symboles maçonniques retrouvée dans le grenier familial ?... Il n'en faut pas plus pour que le généalogiste se pose des questions sur l'ancêtre concerné : n'était-il pas franc-maçon ? Comment en savoir plus ?

12,00 €

Archives judiciaires et généalogie

On peut hésiter, en faisant l’histoire de sa famille, à fouiller dans les archives des tribunaux. Ne risque-t-on pas de retrouver un ancêtre jugé pour vol ou homicide, condamné à la prison, déporté à Cayenne, voire guillotiné, illustrant de fâcheuse manière une branche morte de l’arbre généalogique ? Au-delà de cette réticence, rentrer dans les papiers du monde de la chicane, c’est aussi craindre de s’égarer dans le maquis des procédures et d’actes aux noms peu compréhensibles.

12,00 €

Retrouver un ancêtre blessé en 1914-1918

Sur huit millions de combattants français de la Grande Guerre, quatre millions ont été blessés, dont la moitié au moins à deux reprises, et 700 000 ont été réformés pour invalidité. Autant dire que toutes les familles ou presque sont concernées.

12,00 €

Archives départementales mode d'emploi - 2ème édition augmentée

On a perdu l’habitude d’aller sur place dans les locaux des Archives Départementales et c’est un tort, car ce qui est accessible par Internet ne représente que 3 % à 4 % des documents conservés et que les Archives Départementales dispensent des cours et des conférences que tous les généalogistes pourraient suivre avec profit.

12,00 €

Retrouver ses ancêtres basques

La généalogie basque n’est pas chose facile : le rôle prépondérant de la maison (etxe), point d'ancrage de toutes les traditions, la transmission du patrimoine à travers les aînés garçon ou fille (primogéniture), le sort réservé aux cadets et les changements fréquents de nom patronymique peuvent dérouter le chercheur.

12,00 €

Livres-genealogie-08-Presentation

Au XIXème siècle puis au XXème siècle surtout, la France est une terre d’accueil pour les Espagnols chassés de leur pays par la misère ou la politique. Premier nom d’Espagne par la fréquence, porté en 1900 par moins d’un millier de personnes en France, Garcia est aujourd’hui le 40ème patronyme de notre pays par le nombre de porteurs.

12,00 €

Epuisé

Livre retrouver des cousins canadiens

Nous avons tous des cousins au Canada, plus ou moins lointains, plus ou moins connus. Or ce pays, le Québec en particulier, a été l’un des premiers à rassembler les archives et les documents généalogiques en vastes bases de données.

12,00 €

Livre retrouver un soldat de 14-18

À la veille des commémorations de la Grande Guerre, il était indispensable de permettre aux historiens et aux généalogistes de retrouver les souvenirs du « grand-père qui a fait 14 ». Pas seulement son nom, mais le détail de ce qu’il a pu vivre pendant quatre ans.

12,00 €

Epuisé

Utiliser le cadastre en généalogie, 2e édition augmentée

La transmission familiale d'un bien et ses évolutions
Le fonds des hypothèques

En généalogie, la première chose que le cadastre vous apporte, ce sont des indications sur la fortune foncière personnelle de votre ancêtre : le type de biens qu’il possède (champs, bois, appentis, vignes, maisons, etc.), leur valeur, leur date d’achat ou de revente... Vous avez sous les yeux, en une seule page, toute une vie d’acquisition : est-il né pauvre et mort riche ou vice-versa ?

12,00 €

presentation-boutique-archives-militaires-mode-d-emploi

Conservées depuis le XVIIe siècle, les archives des armées et du ministère de la Guerre constituent aujourd’hui des fonds d’une richesse exceptionnelle.

12,00 €

Epuisé