My cart
Vide

Guides de généalogie

Retrouver un professionnel de la santé

Tenter d’en apprendre plus sur la vie professionnelle de nos aïeux est l’un des défis auxquels les généalogistes ont grand plaisir à être confrontés. Découvrir un ancêtre « officier de santé», « chirurgien barbier », « artiste vétérinaire » ou « maîtresse sage-femme » fait partie des surprises que nous réserve la généalogie, d’autant que nous ne comprenons plus ce que recouvraient ces appellations autrefois.

12,00 €

Archives de notaires et généalogie

Les basiques de la généalogie.

L’état civil permet de trouver les noms, les dates et les lieux à faire figurer dans un arbre généalogique. Les documents notariés y ajoutent des anecdotes, des émotions – et transforment parfois en amis familiers des ancêtres vieux de plusieurs siècles.

12,00 €

Epuisé

Décès, disparitions, et successions en généalogie (3ème édition)

Naissance, mariage, décès : voilà la trilogie des actes essentiels en généalogie, les trois bases nécessaires à toute quête d’ascendance. Mais l’acte de décès, le plus difficile à dater et localiser, échappe souvent aux recherches. D’abord parce que la plage de temps à explorer peut être particulièrement vaste : un ancêtre peut mourir à vingt ans comme à cent. Ensuite parce que cela peut survenir n’importe où : au cours d’un voyage ou d’une guerre. Enfin parce que le décès peut n’avoir jamais été enregistré, et que c’est un acte judiciaire tardif qui remplacera l’acte d’état civil manquant.

Un guide répertoriant les pistes de recherche possibles et donnant des conseils pratiques était donc indispensable.

12,00 €

Epuisé

Retrouver ses ancêtres basques

La généalogie basque n’est pas chose facile : le rôle prépondérant de la maison (etxe), point d'ancrage de toutes les traditions, la transmission du patrimoine à travers les aînés garçon ou fille (primogéniture), le sort réservé aux cadets et les changements fréquents de nom patronymique peuvent dérouter le chercheur.

12,00 €

Retracer l'histoire d'un instituteur ou d'un professeur

En généalogie, on commence par collecter des noms, des dates, des lieux. Puis on veut découvrir le quotidien de ses ancêtres. S’ils ont été enseignants, la recherche est plus facile que pour d’autres professions, tant les fonds d’archives sont nombreux… et tant l’endogamie est fréquente : le généalogiste n’entame pas des travaux pour une seule personne mais souvent pour plusieurs.

12,00 €

Utiliser le cadastre en généalogie, 2e édition augmentée

La transmission familiale d'un bien et ses évolutions
Le fonds des hypothèques

En généalogie, la première chose que le cadastre vous apporte, ce sont des indications sur la fortune foncière personnelle de votre ancêtre : le type de biens qu’il possède (champs, bois, appentis, vignes, maisons, etc.), leur valeur, leur date d’achat ou de revente... Vous avez sous les yeux, en une seule page, toute une vie d’acquisition : est-il né pauvre et mort riche ou vice-versa ?

12,00 €

livre-presentation-boutique-ancetres-paysans

Puisqu’ils représentaient 70 % de la population au XVIIIe siècle, nous avons tous des paysans dans nos ancêtres. Pourtant, les amateurs de généalogie et d’histoire familiale ne gardent souvent d’eux que les éléments d’état civil, rien de plus. Si des anecdotes sur la ferme familiale ou les conditions de travail sont mémorisées, c’est parce que les générations qui travaillaient la terre sont encore proches et que des souvenirs ont été transmis oralement.

12,00 €

Epuisé

Livre - Retrouver l histoire d une maison

Photos, plans, cadastre, architecture, habitants… Vous venez de déménager dans une maison ancienne et vous voulez en savoir plus sur son passé ? Vous gardez la nostalgie d’enfance de la maison des grands-parents où vous passiez vos vacances, maison détruite par les bombardements de la dernière guerre ou les travaux urbains des années 1960 et vous voudriez retrouver des souvenirs de ce passé effacé ?

12,00 €

Epuisé

Archives judiciaires et généalogie

On peut hésiter, en faisant l’histoire de sa famille, à fouiller dans les archives des tribunaux. Ne risque-t-on pas de retrouver un ancêtre jugé pour vol ou homicide, condamné à la prison, déporté à Cayenne, voire guillotiné, illustrant de fâcheuse manière une branche morte de l’arbre généalogique ? Au-delà de cette réticence, rentrer dans les papiers du monde de la chicane, c’est aussi craindre de s’égarer dans le maquis des procédures et d’actes aux noms peu compréhensibles.

12,00 €

Actes, contrats et dispenses de mariage - 3ème édition

Ce livre permet précisément d’explorer toutes les pistes d’archives qui s’offrent à vous. Pas à pas, sur chacun de ces thèmes liés au mariage, il indique la démarche, les cotes, les lieux de recherche, avec des exemples concrets.

12,00 €

Livres-genealogie-08-Presentation

Au XIXème siècle puis au XXème siècle surtout, la France est une terre d’accueil pour les Espagnols chassés de leur pays par la misère ou la politique. Premier nom d’Espagne par la fréquence, porté en 1900 par moins d’un millier de personnes en France, Garcia est aujourd’hui le 40ème patronyme de notre pays par le nombre de porteurs.

12,00 €

Epuisé

Retrouver un ancêtre franc-maçon

Trois points qui suivent une signature ? Un compas et une équerre gravés sur une tombe ? Une écharpe chargée de symboles maçonniques retrouvée dans le grenier familial ?... Il n'en faut pas plus pour que le généalogiste se pose des questions sur l'ancêtre concerné : n'était-il pas franc-maçon ? Comment en savoir plus ?

12,00 €

Archives départementales mode d'emploi - 2ème édition augmentée

On a perdu l’habitude d’aller sur place dans les locaux des Archives Départementales et c’est un tort, car ce qui est accessible par Internet ne représente que 3 % à 4 % des documents conservés et que les Archives Départementales dispensent des cours et des conférences que tous les généalogistes pourraient suivre avec profit.

12,00 €

Retrouver un ancêtre marin - 2ème édition

Marine de guerre, marine marchande, marine de pêche. Aujourd’hui environ 60 000 marins naviguent pour la Défense, le commerce ou la pêche, mais ils furent jusqu’à 200 000 à la fi n du XIXe siècle, la France figurant parmi les grandes nations maritimes.

12,00 €

Retrouver ses ancetres hongrois

Les liens entre la Hongrie et la France sont anciens. Ainsi, des officiers hongrois ont migré en France sous Louis XIV et ont créé ici les premiers régiments de hussards. En sens inverse, au XVIIIème siècle, des Alsaciens et des Lorrains sont partis vers l’Est avec leurs familles et ont contribué à repeupler la plaine du Banat, au nord-ouest de l’actuelle Hongrie.

12,00 €