Mon panier
Vide

La maison paysanne, de la cave au grenier (XVIIe - XIXe siècle)

SKU: COUR_LIVREGENEATHISA_9782918315162_
La maison paysanne, de la cave au grenier (XVIIe - XIXe siècle)

La connaissance des familles de nos ancêtres paysans passe par la découverte du cadre quotidien de leurs activités et, en premier lieu, de leur maison d’habitation et de ses dépendances. Selon les époques, les régions, leurs professions, leurs conditions sociales et leurs organisations familiales, dans quel type de maison rurale vivaient nos ancêtres paysans ? Avaient-ils élu domicile dans une maison isolée ou groupée avec d’autres ? Un bâtiment unique ou avec des dépendances agricoles ? Un logis de plain-pied ou à étages ? À cour ouverte ou à cour fermée ? Étaient-ils propriétaires ou locataires, fermiers ou métayers ? C’est à ces questions que ce Théma se propose d’apporter une réponse documentée…

10,00 €

Cette problématique et les nombreuses interrogations qu’elle soulève sont essentielles pour mieux connaître nos familles paysannes, cerner leur cadre de vie et comprendre leur environnement quotidien.

En effet, la maison rurale de nos ancêtres paysans et ses bâtiments agricoles se révèlent par leur diversité de construction, les matériaux utilisés, les styles architecturaux, leur organisation intérieure et extérieure, mais aussi par l’usage que le paysan leur attribue.

Cadre de vie temporaire ou permanent du groupe familial, abri pour le foyer, siège de la vie domestique, atelier pour le paysan, centre de décision de l’exploitation agricole, la maison paysanne est le reflet de l’organisation matérielle, sociale et symbolique de ceux qui l’occupent. Comme l’a si bien écrit l’historien Abel Poitrineau, " elle annonce, par sa face visible, la qualité et le rang de ceux qui y vivent, elle affiche la fonction qu’ils occupent dans la société et la place qu’ils ambitionnent d’y tenir".

Enfin, la maison paysanne, patrimoine ancestral, est aussi l’espace concret qui incarne l’esprit de famille (la « maison-mère », le berceau de la famille), un point d’ancrage, enraciné dans la terre natale, le lieu où l’on revient malgré la distance et l’éloignement des générations.

Thierry Sabot est passionné d’histoire, notamment d’histoire locale, et d’archéologie. Il est titulaire d’une licence d’histoire et auteur de diverses publications. Il pratique la généalogie depuis plus de vingt ans avec le souci de recueillir la parole des « anciens » et de faire revivre les ancêtres dans le contexte de leur vie quotidienne, et non de remplir seulement les cases d’un bel arbre généalogique...

Détails du livre

  • Nombre de pages : 48
  • Dimension : 21x30 cm
  • Édition 2017

10,00 €
Les clients qui ont acheté ce produit se sont aussi intéressés à
Généatique 2018 Classique 500 en coffret35,00 €

Collection "Les déplacements des ancêtres" Théma 6 et 12 - Édition Thisa19,00 €

Les signatures de nos ancêtres ou l'apprentissage d'un geste10,00 €

Collection "Comprendre les actes notariés" Théma 7, 8 et 11 - Édition Thisa28,50 €